L’artisanat, souvent l’histoire d’une vie

l'artisanat souvent l'histoire d'une vie

Aujourd’hui il me tient à cœur de parler artisanat, et plus particulièrement des paniers Gogo Pot. Parce que cet artisanat, c’est l’histoire d’une vie, la vie d’une Tisserande qui s’exprime à travers eux.

Souffle d’Afrique c’est avant tout une histoire de rencontre avec l’Afrique du Sud et l’Eswatini. La découverte d’autres cultures, d’autres personnes et plus particulièrement des Tisserandes d’Eswatini.

Leur artisanat est un véritable réceptacle à sensations. Dans les textures, dans les couleurs, dans les odeurs. Il nous parle de culture, on le vit, on le sent, il nous fait vibrer.

Je vous emmène en Eswatini

extrait carte de l'Afrique du Sud

Pour situer l’histoire de cet artisanat, partons en Eswatini (ancien Swaziland), un tout petit royaume enclavé entre l’Afrique du Sud et le Mozambique et plus particulièrement dans la région de Lavumisa au sud du pays.

C’est de là qu’est originaire Christina, plus connue sous le nom de Gogo Christina, Gogo signifiant grand-mère en siSwati. Elle est le chef de sa famille. Elle est Tisserande depuis plus de 20 ans. Elle a eu 12 enfants dont nombreux sont décédés.

Siphiwe et Bonakele, respectivement, fille et petite-fille de Christina sont également Tisserandes ; elle leur a enseigné la technique propre à sa région, le tissage Lavumisa.

Là-bas, comme partout ailleurs où l’artisanat est culturellement présent, c’est un savoir-faire qui se transmet de génération en génération.

La chanson des Tisserandes

Les paniers Gogo Pot font partie d’une collection intitulée “The Song of the Weaver” –  la chanson des Tisserandes.

Héritage des générations précédentes, cette chanson raconte l’histoire de celles qui ne sont plus là. Et pendant que leurs mains travaillent, elles chantent leurs histoires et leurs mémoires sont ainsi tissées dans chaque pièce.

Trois générations, trois paniers

La série “The Song of the Weaver” est composée de trois paniers aux designs différents, inspirés par l’histoire de trois générations de femmes d’une même famille, celle de Christina.

panier posé sur une tabletteLes Gogo pot sont inspirés par Christina. Ils illustrent tous les aspects de sa vie quotidienne, comme les récipients d’eau et la marmite traditionnelle. Trois générations, trois femmes, trois rangs, trois brins d’herbe tissés ensemble comme les liens qui les unissent.

Le panier originel de son quotidien était fabriqué à partir d’une grande variété de matériaux, d’herbes, de déchets métalliques, de vieux récipients d’eau et des plantes d’aloès, selon la même technique que celle utilisée pour construire les maisons traditionnelles. Chaque élément qui le compose a une signification. Le métal par exemple, symbolise le poids qu’elle porte, en particulier ses préoccupations familiales.

Les Gogo Pot de la série sont en boutique. Les créations inspirées par Siphiwe et Bonakele viendront plus tard compléter la série. (voir la boutique)

Pièces uniques de collection

La mains qui tisse apporte sa touche personnelle par sa façon de faire. La saisonnalité de la récolte de l’herbe impacte également; le brin d’herbe sera plus ou moins épais. Chaque pièce entièrement faite à la main est une pièce unique. Ce sont des objets de collection au design contemporain qui racontent une histoire.

S’offrir un panier Gogo Pot, c’est un investissement en ces femmes, et c’est aussi un investissement pour votre maison. Mais plus encore, vous maintenez le lien qui s’est créé, en racontant à votre tour l’histoire, l’histoire de Gogo Christina, une Tisserande d’Eswatini.

L'artisanat, souvent l'histoire d'une vieescalier en bois décoré avec 3 paniers faits mainUne table décorée avec un panier en fibre naturelle contenant des potirons

Et je finirais cet article par un proverbe africain dédié à toutes ces artisanes :

« La femme est la fleur de la terre ».

N’hésitez pas à laisser un commentaire, à donner votre avis. Pour en savoir plus sur mon engagement avec Souffle d’Afrique, c’est ici

Je vous dis à très bientôt.

Joëlle

Blog Comments

[…] (Lire l’histoire de Gogo Christina et la chanson des Tisserandes) […]

Laissez un commentaire

*Please complete all fields correctly

Articles que vous pourriez aimer

le temps de l'artisanat versus la vie moderne